Milan

L’instabilité politique de longue date de l’Italie est évoquée par de nombreuses personnes italiennes. Mais les interviewés soulignent également que Milan dépasse le contexte national. La «locomotive» de l’Italie est dirigée par un gouvernement local fort et continue à attirer les talents et les capitaux des investisseurs nationaux et internationaux. «Milan a un marché différent des autres villes d’Italie; il joue dans la ligue européenne », explique un PDG local. “Les fonctionnaires de l’administration municipale de Milan sont ouverts au dialogue et sont bien préparés”, ajoute un autre. «C’est la seule ville italienne à avoir un plan de croissance structuré à long terme», résonne un gestionnaire d’investissement paneuropéen. L’administration de la ville est félicitée pour son approche de la régénération urbaine en mettant l’accent sur l’investissement dans les transports publics, la conception architecturale audacieuse et la valeur de la création de lieux – mélange de bureaux, de services et d’espaces publics.

Milan real estate
Milan real estate

En 2023, la ligne 4 du métro devrait commencer à fonctionner et devrait bénéficier à des zones urbaines marginales telles que le quartier en plein essor de Tortona dans le sud-ouest à la mode où les investisseurs ont pris des bureaux en prévision d’une augmentation de valeur. Dans l’arc nord du centre-ville, le succès du développement de Porta Nuova stimule les investissements dans les zones environnantes, notamment les anciens chantiers ferroviaires de Scali Milano. À la périphérie nord-est, le quartier des affaires et des universités de Bicocca attire des capitaux internationaux pour le développement de logements résidentiels et étudiants ainsi que l’une des premières transactions dans la ville par des investisseurs sud-coréens. «Il y a de bonnes opportunités si vous êtes en mesure de faire rénover un immeuble de bureaux selon les spécifications de catégorie A. Vous le louerez très vite à de très bons loyers », rapporte l’un des nombreux investisseurs paneuropéens ayant des projets dans la ville. La demande des espaces modernes de la parte d’une base diversifiée de locataires fais grimper parfois les loyers jusqu’à 600 € par mètre carré par an, ce qui est supérieur à celui de nombreuses villes européennes hors d’Italie. La ville a hâte d’accueillir les Jeux Olympiques d’hiver en 2026. «Grâce à cela, il faudra de nombreux autres appartements qui pourraient être vendus à la fin des événements internationaux. Ce sera une excellente opportunité pour Milan », explique un développeur local hôtelier et résidentiel. Et en tant qu’économie régionale la plus riche, à proximité des principaux axes de distribution européens, le Grand Milan est le sous-marché logistique le plus actif, offrant des rendements de premier ordre de 5,3% – supérieurs à ceux de nombreux sites d’Europe occidentale.(Content from PWC emerging trends in real estate Europe 2020)

You don't have permission to register